Troponine I | Troponine T | CKMB | Myoglobine | NT-proBNP | CRP | βhCG | D-dimères I PCT

Dosage de la procalcitonine (PCT)

L'analyseur d'immunodosage AQT90 FLEX et son test de la procalcitonine (PCT) de Radiometer permettent un résultat quantitatif en moins de 21 minutes et constituent une aide au diagnostic du sepsis, état infectieux grave et potentiellement mortel

La procalcitonine (PCT), une aide au diagnostic du sepsis

Radiometer a développé le dosage de la procalcitonine (PCT) sur l’analyseur d'immunodosage AQT90 FLEX, facile à utiliser et en biologie délocalisée pour aider au diagnostic précoce du sepsis, état infectieux grave et potentiellement mortel. Les décès liés au sepsis sont plus nombreux que ceux liés au SIDA, au cancer de la prostate et au cancer du sein réunis.[1]

La procalcitonine (PCT), normalement présente dans le sang à de très faibles concentrations, est libérée en plus grandes quantités en cas d’infection, et agit comme marqueur de risque de sepsis. Avec une valeur prédictive négative supérieure à 95 %, elle est reconnue comme l’un des biomarqueurs les plus sensibles pour aider au diagnostic du sepsis d’origine bactérienne. Les recommandations internationales sur le sepsis préconisent également son utilisation pour ajuster le traitement antibiotique.[2]

 

La valeur ajoutée du test en biologie délocalisée

En dépit de recommandations strictes pour la mise en place de thérapeutiques précoces et efficaces, qui ont amélioré la survie des patients, les taux de mortalité et de morbidité associés au sepsis demeurent plus élevés que ceux de toute autre infection grave. [3]

Le test de PCT disponible sur l’AQT90 FLEX de Radiometer – dispositif de diagnostic in vitro pour la détermination quantitative de procalcitonine (PCT) sur sang total ou plasma (EDTA ou héparine de lithium), constitue une aide au diagnostic précoce du sepsis pour les équipes soignantes des services d’urgences, de réanimations ou de soins intensifs. Cela permet aux cliniciens de démarrer le traitement antibiotique sans délai.


Lorsque les concentrations de procalcitonine (PCT) sont élevées et qu'un sepsis est suspecté mais non confirmé, un traitement antibiotique doit être envisagé après avoir prélevé un échantillon de sang pour identifier la présence de micro-organisme. En général, l’hémoculture est réalisée, mais son résultat connu au moins 48 heures après le prélèvement, ne reflète souvent pas l'inflammation systémique ou la défaillance d’organe.  En revanche, l’analyseur d'immunodosage AQT90 FLEX de Radiometer et son test de PCT permettent aux cliniciens l’obtention de résultats en moins de 21 minutes et l’ajustement du traitement antibiotique.[2]

AQT90 FLEX Procalcitonin

Les principaux avantages du test de procalcitonine (PCT) sur l’analyseur d'immunodosage AQT90 FLEX sont :

  • La détermination quantitative et fiable de la procalcitonine (PCT) en biologie délocalisée ou au laboratoire
  • La disponibilité des résultats en moins de 21 minutes
  • L’amélioration des délais de rendu de résultats
  • La possibilité de travailler sur sang total – pas de centrifugation – ou sur plasma
  • L’excellente concordance avec l'hémoculture
  • La très bonne corrélation avec d'autres dosages procalcitonine (PCT) disponibles dans le commerce

  1. http://www.world-sepsis-day.org/?MET=SHOWCONTAINER&vCONTAINERID=11
  2. Riedel S. et al. Procalcitonin as a Marker for the Detection of Bacteremia
    and Sepsis in the Emergency Department . Am J Clin Pathol 2011;135:182-189
  3. Levy MM, Dellinger RP, Townsend SR, et al. The Surviving Sepsis Campaign: results of an international guideline-based performance improvement program targeting severe sepsis. Intensive Care Med 2010;36:222–31

 

Les cookies sont utilisés sur ce site

Utilisation des cookies